7 ERREURS QUE NOUS FAISONS EN APPLIQUANT DE L’ANTI-CERNES

Pouvons-nous parier que vous commettez également certaines de ces erreurs avec le correcteur de cernes ?

Il est difficile pour nous tous de bien paraître (et maintenant nous allons vous montrer comment le faire).

C’est probablement l’une des étapes les plus compliquées de toute routine de maquillage. Pour cette raison, les erreurs avec le correcteur de cernes sont notre pain quotidien pour les mortels. Et s’ils sont grisâtres, et s’ils ne sont pas couverts, et s’ils craquent, et s’ils ressemblent à un raton laveur…

Bien qu’il existe des remèdes naturels contre les cernes et les poches sous les yeux, il est conseillé de savoir comment se maquiller correctement si nous l’appliquons généralement quotidiennement.

Prenez note des erreurs que vous devez éviter avec les correcteurs pour les yeux et découvrez enfin ce qui vous manque et vous empêche d’avoir l’air éveillé et frais avec votre maquillage.

Ce sont les 10 erreurs de maquillage les plus courantes qui ajoutent des années à votre vie. Prenez-en note et ne les faites pas !

7 ERREURS AVEC LE CORRECTEUR DE CERNES QU’ON FAIT TOUJOURS

1.APPLIQUER TROP DE PRODUIT

Les cernes sont la partie la plus sensible du visage, car la peau est très fine et si on utilise trop de correcteur, cela finit par être visible. Surcharger les cernes en produit ne fera que s’accumuler dans les plis sous les yeux , donnant lieu à un fini inesthétique et peu naturel. Il est préférable d’en appliquer une petite quantité et, si elle est insuffisante, d’en ajouter davantage.

2.CHOISIR UNE TEINTE DE CORRECTEUR TROP CLAIRE

C’est une erreur très courante : choisir un anti-cernes d’une ou deux teintes plus claires que votre peau.

Il est vrai que le correcteur ne doit pas être plus foncé, mais il est important d’éviter d’appliquer un ton trop clair, car on obtiendrait l’effet inverse : on mettrait davantage en valeur les cernes.

C’est quelque chose qui se produira également si vous utilisez un produit trop épais.

3.NE PAS CHOISIR LE BON TON POUR NOTRE PEAU

Recherchez celui qui correspond le mieux au teint de votre cerne, en optant pour le ton le plus clair au cas où vous ne seriez pas sûr entre les deux.

En général, les correcteurs qui fonctionnent le mieux sont les beiges avec des nuances jaunâtres ou oranges, car ils neutralisent respectivement les cernes violets et bleutés.

De plus, aussi bien sur les peaux blanches, neutres ou jaunies, l’idéal est d’appliquer entre la partie du bassin inférieur et la ligne des cils inférieurs le ton de maquillage qui se fond avec la peau, afin de laisser un fini plus naturel sur la peau.

Quant aux peaux noires, elles n’ont pratiquement pas besoin de correction, donc avec le reste de la base de maquillage qui reste, vous pouvez donner un petit passage pour uniformiser.

4.MAUVAIS ÉTALEMENT DU CORRECTEUR

C’est une autre des erreurs que nous commettons tous et qui a un grand poids dans le résultat du correcteur. Nous entendons appliquer le produit en le glissant sous les yeux, soit avec un pinceau, soit avec les doigts, ce qui entraîne une couverture médiocre ou imprécise.

Il est préférable d’appliquer le correcteur soit avec un petit pinceau langue de chat, soit avec le bout de l’annulaire , car c’est lui qui exerce le moins de pression.

La technique la plus appropriée consiste à tapoter à plusieurs reprises sur les zones qui nécessitent le plus de correction jusqu’à ce que le produit se fonde dans la peau et, avec la base de maquillage, recouvre le reste de la zone sous l’œil.

Faites la même chose avec la crème pour les yeux.

5.NE PAS APPLIQUER DE PRÉ-CORRECTEUR

Dans les cernes aux tons bleutés, violets ou verdâtres , il est intéressant d’utiliser un pré-correcteur de couleur pour neutraliser ces tons qui refusent parfois de disparaître avec l’anti-cernes. Celui-ci s’applique juste avant le correcteur pour laisser un aspect uniforme et impeccable au contour des yeux.

PRÉ-CORRECTEURS DE COULEUR

C’est ainsi que les couleurs pré-cernes agissent pour neutraliser les tons indésirables sous les cernes et sur le reste du visage.

Correcteur jaune : nuance les tons violets.

Correcteur orange : nuances des tons bleus.

Correcteur vert : nuance les rougeurs.

Anti-cernes lilas : pour focaliser la lumière sous l’arcade sourcilière.

Anti-cernes transparents : donnent du volume et subliment.

Anti-cernes foncés : approfondissent ou atténuent.

6.NE PAS PRÉPARER LA PEAU

La préparation du contour des yeux est aussi importante que le reste de la peau pour réussir un maquillage réussi. Le résultat est généralement que les cernes sont texturés, les rides d’expression sont marquées et le maquillage se fissure.

C’est pourquoi il est nécessaire d’hydrater adéquatement la zone avec des crèmes anti-cernes ou contour et de bien les laisser reposer avant d’appliquer le correcteur.

7.NE PAS SCELLER

Le contour des yeux est une zone qui doit être scellée, notamment lors du maquillage en raison du mouvement constant. Pour ce faire, il est préférable de terminer en scellant le cerne avec une légère couche de poudre translucide . L’idée est que la zone ne soit pas lourde et seulement que l’anti-cernes et le maquillage ne bougent pas de leur place.

Recommended Articles